Accueil

Actualités

Téléchargement

Liens

Forum

A propos

 



Rechercher sur le site

Contact : oshiimamoru[at]free.fr

Adresse de redirection :
mamoruoshii.siteperso.net


Recevoir l'actualité :

Actualités

 

Page :  1  2  > 


Nouveau site consacré à Mamoru Oshii envoyé par Puppet Master le 18/05/2014 @ 13:54
Un très bon site proposé par Axel Everarts de Velp, qui vient compléter et enrichir le notre, en stand-by depuis plusieurs mois : http://www.oshiimamoru.fr

MAUVAIS GENRES - FRANCE CULTURE envoyé par Puppet Master le 16/05/2013 @ 14:17

Alors que se déroule jusqu'à demain dimanche 10 mars la 15 ème édition du Festival du Film Asiatique de Deauville, Mauvais Genres mettra le cap sur le Japon.

Nous célébrons, en effet, en première partie d'émission, les noces de feu de la balistique et de la mystique, en évoquant l'univers de Mamoru Oshii.Le cinéaste-culte de "l'oeuf de l'ange" et de "Skycrawler", de "Ghost in the shell" et de "Patlabor",est en effet l'objet, aux éditions IMHO, d'une monographie signée d'un de nos invités Julien Sévéon.

Evocation ,en seconde partie,d'un des invités-phare de Deauville,le cinéaste Sono Sion, d'un absolu mauvais genres. Litterature avec notre second invité, Claude Leblanc, à l'occasion de la sortie ,aux éditions Picquier de deux romans: "Pickpocket" de Namura Fuminori et de "Sin semillas" d'Abe Kazushige.

Avec la collaboration de Celine du Chéné, Olivier Paquet et Jean Baptiste Thoret

ACTUALITÉ envoyé par Puppet Master le 28/01/2013 @ 09:36



Prothèses, interfaces homme-machinede chair et de silicone, cœurs artificiels, les liens entre notre corps et nos créations technologiques ne cessent de se rapprocher physiquement et intellectuellement. La différence entre un robot qui marche et un homme ? Entre un ordinateur et un joueur d’échecs ? Quand arrivera ce moment où l’on ne saura plus qui est qui ? À partir des œuvres littéraires et cinématographiques d’anticipation, de cyberpunk, des interrogations passionnantes et foisonnantes sur le statut de l’homme, son rapport aux machines et sur la définition de l’être vivant.

Vincent-Paul Toccoli a suivi un itinéraire original à travers le monde. Missionnaire en Amérique Latine et en Extrême-Orient. Pluridisciplinaire en sciences humaines et religieuses. Actuellement, chercheur en anthropologie et NTIC (Nouvelles Technologies de l'information et de la Communication). Prêtre, Salésien de Don Bosco (sdb), chargé de mission auprès du HQG de son ordre à Rome. Une cinquantaine d'ouvrages publiés dont huit dans la collection Japon d'hier, d'aujourd'hui et de demain aux Editions Amalthée.

J’ai trouvé votre texte impressionnant. Je dirais même intimidant […] Votre écrit est un peu un “monde” à lui seul. L’œuvre de Mamoru Oshii - et en particulier Innocence - en est le fil rouge, mais la structure étendue de votre approche conduit à une exploration intense de multiples espaces de pensée : histoire des sciences, épistémologie, philosophie, linguistique, théologie… Je rejoins totalement votre axiome fondamental : Oshii ne cherche pas à interroger une humanisation du technique ou une robotisation de l’humain, il spécule sur la probable cohabitation de l’artificiel et du “naturel” (en sachant que ce terme pose d’emblée problème). Moins un rapprochement ou un processus de mimesis, d’imitation que l’élaboration d’un tiers espace impliquant le partage de modes d’être. Presque l’expérimentation de présences situées (non pas le robot face à l’humain mais le robot et l’humain, en tant que réalités co-émergentes). - Axel Guïoux Maître de Conférences titulaire à l’Université Lumière Lyon 2

ACTUALITÉ envoyé par Puppet Master le 28/01/2013 @ 09:25



Réalisateur de films et de dessins-animés, romancier, essayiste, scénariste (BD et cinéma)... Mamoru Oshii est un artiste aux multiples talents et facettes. Découvert et plébiscité mondialement pour Ghost in the Shell, Oshii a repoussé les limites de l’animation vers des horizons jusqu’alors inexplorés. James Cameron le qualifie d’ailleurs de « vrai premier film d’animation pour adulte à atteindre un niveau d’excellence littéraire et visuel ».

Mais l’univers d’ Oshii ne se limite pas à ce film phare. Produit d’une époque contestataire, sevré au cinéma de genre japonais et aux œuvres d’auteurs européens comme Andrei Tarkovsky, féru de pop-culture et de philosophie, Oshii est un touche-à-tout brillant. Capable tout aussi bien de faire de la science-fiction (Avalon, Patlabor), que de la comédie (Lamu) ou de raconter à sa façon tout à fait unique l’histoire moderne du Japon (Tachiguishi Retsuden). Loin d’être un auteur monocéphale, Oshii n’hésite jamais à passer de films légers (Assault Girls) à des récits profonds sondant les tréfonds de l’âme humaine (The Sky Crawlers).

Pour la première fois en France, cet ouvrage se propose de plonger à la découverte de la riche œuvre de Mamoru Oshii, en évoquant tout aussi bien ses films, ses dessins-animés ou ses écrits.

Spécialiste des cinématographies d’Extrême Orient et du cinéma populaire, Julien Sévéon écrit régulièrement sur le sujet dans la presse française (Mad Movies, Animeland ...) et internationale (Dark Side en Angleterre, Asian Cult Cinema aux USA, Metro en Australie ...). Rédacteur en chef du magazine Mad Asia et des numéros spéciaux Cinémas d’Asie et Grindhouse de Mad Movies, il est l’auteur de trois livres : Le cinéma enragé au Japon, Blaxploitation 70’s Soul Fever, et Category III, sexe, sang et politique à Hong Kong et a collaboré à de nombreux ouvrages thématiques (Le cinéma thaïlandais ; Zombies ! ; Kami et mécha, imaginaire japonais...).

NOUVELLE CONTRIBUTION envoyé par Puppet Master le 28/01/2013 @ 09:37
  • Contribution de Valérie Morignat - Hypervision et métacorps dans Avalon

    "A l’instar des autres joueurs qui observent le monde du Jeu depuis la salle d’observation holographique et qui pénètrent ensuite son univers pour y interagir, Ash oscille en permanence entre une position de spectatrice et d’utilisatrice du jeu Avalon. Loin d’appartenir uniquement à la diégèse d’un monde fictionnel, ce phénomène d’oscillation entre observation et action, caractéristique du jeu vidéo, tend à toucher notre propre position spectatorielle et modifiera profondément l'ontologie du Cinéma."

    - rubrique TÉLÉCHARGEMENT

NOUVELLE CONTRIBUTION envoyé par Puppet Master le 28/01/2013 @ 09:37
  • Contribution de Frédéric Clément - Thinking Before the Act (en anglais), extrait de Machines Désirées aux éditions Harmattan



    "Quels parallèles peut-on tisser entre la construction du corps cyborg et la construction du féminin au cinéma ? Au contact des films d'animation de science-fiction Ghost in the Shell et Ghost in the Shell 2 : Innocence du réalisateur japonais Mamoru Oshii, cet ouvrage cherche à éclairer les fonctionnements de ces constructions, mais aussi à identifier les mécanismes du désir associé au corps artificiel et au corps féminin. Que reste-t-il du désir et de l'identité à l'époque de leur reproductibilité technique ?"

    - rubrique TÉLÉCHARGEMENT

Page :  1  2  >